Archives pour la catégorie Paris 1er

STREET FOOD GOURMANDE dans le marais, par les chefs de PAIN DE SUCRE,Nathalie Robert et Didier Mathray, Paris 3eme,

Nouveauté : Pain de sucre devient un incontournable de la street-food parisienne.

https://www.facebook.com/paindesucreparis/

 

Difficile de me faire sortir de mon silence depuis quelques années. Il aura fallu la nouvelle offre de street food et pâtisserie salée de la pâtisserie Pain de Sucre, régulièrement classée parmi les 10 meilleures pâtisseries de Paris, pour que je me décide à partager à nouveau mes nourritures terrestres.
L’offre salée des deux chefs, Nathalie Robert et Didier Mathray, qui ont été les premiers à se lancer sur ce créneau il y a 8 ans, a été essentiellement portée par Nathalie et son envie de revenir à sa première passion, la cuisine. Elle a en effet travaillé côté salé dans de nombreux restaurants étoilés avant de se tourner vers le sucré et de devenir chef pâtissière d’un restaurant 3* michelin.
Cette passion a connu un nouvel élan en janvier, car Nathalie a décidé de totalement renouveller sa gamme.
Aperçu général de l'offre salée de Pain de Sucre

Aperçu général de l’offre salée de Pain de Sucre

En plus du traiteur, et de l’offre traditionnelle, riche et gourmande, qui plait beaucoup au public masculin, les clients trouvent désormais des salades saines et légères et des soupes chaudes ou froides. Nathalie m’a expliqué avoir été inspirée par les femmes, et leur envie de bien être, de santé. Elle propose aujourd’hui une gamme plus vaste qui s’adresse désormais à tout le monde.
Du coup, c’est pratique pour une petite escapade gourmande dans le Marais !
testé le week-end dernier :
Les hommes, et en l’occurence l’homme y a trouvé son compte, avec par exemple :
- des patés en croute,
- des friands aux fromages
- un risotto au homard
- et l’emblématique tarte pain de sel, au canard, foie gras, échalottes confites, et pointe d’estragon.
non non, il n’a pas mangé tout ça, mais on n’en était pas très loin… (seul le friand a été emporté à la maison en fait…)
la version gourmande

la version gourmande – Pain de sucre

Risotto au homard - Pain de sucre

Risotto au homard – Pain de sucre

L'irrésistible tarte pain de sel - Pain de sucre

L’irrésistible tarte pain de sel – Pain de sucre

Pâté en croûte - Pain de Sucre

Pâté en croûte – Pain de Sucre

Le friand emporté à la maison :
Friand au fromage - Pain de Sucre

Friand au fromage – Pain de Sucre

Et pour les femmes, et plus généralement ceux qui font attention à leur ligne, il y a par exemple :
- des asperges avec une sauce aux herbes
- une soupe froide à la tomate et aux asperges
- ou encore une salade végétarienne à l’épautre, baie de goji, graines de tournesol et burrata, mon choix de la semaine dernière.
Bon, j’avoue, la veille j’avais craqué pour une tarte pain de sel qui sortait du four…
L'option légère

L’option légère – Pain de Sucre

Salade végétarienne à l'épautre - Pain de Sucre

Salade végétarienne à l’épautre – Pain de Sucre

Pas testée mais vue en coulisses ….

Nouvelle salade de lentilles, Pain de Sucre

Nouvelle salade de lentilles et asperges                   Pain de Sucre

 

En plus de tout ça, on peut compléter son repas avec par exemple un scone au parmesan qui ne peut laisser personne indifférent, des petits pains fourrés ou tout simplement des sandwichs.

Scones au parmesan, Pain de Sucre

Scones au parmesan, Pain de Sucre

Mini-Pains fourrés - Pain de Sucre

Mini-Pains fourrés – Pain de Sucre

 

On a terminé par les desserts familiaux, qui sont normalement pour deux ou trois…

Crème au caramel, vanille de Madagascar Pain de Sucre

Crème au caramel, vanille de Madagascar
Pain de Sucre

Mousse au chocolat et billes croquantes, Pain de Sucre

Mousse au chocolat et billes croquantes                   Pain de Sucre

Il y a aussi, dans ce format familial, mais testés un autre jour je vous rassure, le riz au lait à la vanille auquel je ne résiste pas, et une crème à la fleur d’oranger, très peu sucrée, avec une petite touche orientale :

Riz au lait à la vanille - Pain de Sucre

Riz au lait à la vanille                   Pain de Sucre

Ensuite, les clients peuvent s’installer sur la petite terrasse de la boutique, dans le corner de la grande boutique sucrée ou se rendre dans un parc adjacent, avant de repartir se promener dans le Marais ou vers Beaubourg (la maison propose bien entendu des couverts à emporter pour la dégustation).
Corner intérieur  Pain de Sucre

Corner intérieur – Pain de Sucre

Preuve de la réussite de cette nouvelle offre, la terrasse de Pain de Sucre est devenue un point de rendez-vous pour nombre de gourmands et touristes, car chacun peut se faire plaisir selon son inspiration, salé ou sucré, gourmand ou léger. Un jour friand et pâté en croûte, et le lendemain salade végétarienne aux légumineuses et asperges.
Les prix restent en plus très raisonnables pour la qualité des produits et le quartier, car on peut se régaler facilement pour moins de 12 €, ou faire des folies et manger pour 20 € :
- salades complètes : 7 à 9€
- tartes et quiches gourmandes : 6 à 12€
- soupes chaudes ou froides : 6€
- sandwichs : de 5€ à 9 € (pour l’énorme pain bagnat)
- pizza sur pâte feuilletée à la burrata : 5€
- asperges bio sauce gribiche : 14 €
- scones au parmesan : 2,5 €
- friand fromage : 5 €
- pâté du poitou : 4 €
Est-il utile d’ajouter que sans surprise, tous les produits sont frais et issus des meilleurs fournisseurs (le coq Saint honoré pour la viande, etc…)
Enfin, pour terminer, après cet interlude salé, il est possible de poursuivre l’aventure gourmande dans la boutique sucrée, c’est bien pratique…
Et non, non, je ne vais pas reparler du rosemary, des fraisiers, ni du Paris-Brest… Il suffit pour ça de rechercher mes précédents articles, et même le premier en fait… :
http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/
Pâtisseries de Pain de Sucre, toujours classée parmis les 10 meilleures de Paris

Pâtisseries de Pain de Sucre, toujours classée parmi les 10 meilleures pâtisseries de Paris

Pain de Sucre version pâtisserie salée est désormais pour moi un incontournable de la street food à Paris, à tester d’urgence (en toute objectivité bien sûr – oui oui, Nathalie et Didier sont devenus des amis, mais rien ne pourrait contraindre mon estomac exigeant à se diriger presque automatiquement vers leur boutique deux fois par semaine au minimum…) !
L’offre est tellement riche que je referai des articles dans les semaines à venir pour vous raconter mes dernières dégustations.
Informations pratiques :
Pain de sucre (2 boutiques, salée et sucrée)
14 rue rambuteau
75003 Paris
fermé les mardi et mercredi
01 45 74 68 92

BOCO, la gastronomie dans un bocal : le remède anti-crise !

C’est la crise, c’est la crise, difficile d’y échapper…

Alors que faire ?
céder à la déprimaille (bientôt dans le Robert) et délaisser les plaisirs terrestres ?
passer des heures à faire ses propres plats et ne plus sortir de sa tanière ? (option tentante)
Boco a trouvé le remède, préserver notre estomac Et notre porte monnaie!

 

Le concept :
pour 15€ environ, on peut déguster des plats de grands-chefs, oui oui, (Anne-Sophie Pic, Christophe Michalak, Philippe Conticini…) servis dans des bocaux…
…d’où le nom Boco, oui, je sais, on ne peut qu’être ébloui par un esprit de déduction aussi puissant.

 

Et franchement, et bien c’est TRES bon.
La carte change à chaque saison.

En ce moment, on peut par exemple déguster, sur place ou à emporter :
-un tendron de veau, chutney de prunes et pommes mousseline, par Anne-Sophie Pic, pour 8.8 €
- ou des lasagne de polenta, champignons aux épinards par Emmanuel Renaut, pour, ben, 7.8€!!
1 photos qui vient du site de Boco (plus réussie que la mienne)

BOCO, la gastronomie dans un bocal : le remède anti-crise ! dans Paris 12eme 9ebfae39730de92f9a042ae732877087-222x300

miam, c’était très bon, gourmand, original… (nostalgie).

et pour les desserts, et bien qui a déjà mangé une tarte dans un bocal??

C’est possible, avec par exemple une petite tarte à l’orange par Christophe Michalak (pour 3.8€, franchement, on peut oublier la crise…)

82de36b9e5e4fef3eed88894282c1ff0-222x300 dans Paris 1er

Bon, alors ce n’est pas un cadre de rêve pour un repas en amoureux, mais idéal pour déjeuner entre collègue à midi, ou pour ramener chez soi le soir.

Et ça marche vraiment bien, puisque depuis la naissance du premier restaurant à opéra, 2 nouvelles adresses ont été ouvertes, à Paris-Bercy, et à côté de Saint Lazare.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

http://www.boco.fr/

Ouverts de 11h à 22h, du lundi au samedi (et le dimanche à Pari-Bercy Village)

boco Opéra
3, rue Danielle Casanova – 75001 Paris

boco Bercy-Village

45, Cour Saint-Émilion – 75012 Paris
boco Saint-Lazare
5 bis, rue du Rocher – 75008 Paris

 

CRUDUS, Paris 1er : délicieuse cuisine italienne à base de produits bios

Une belle découverte, sans photo malheureusement, du fait d’une atmosphère assez intime :

 la cuisine : une cuisine italienne très simple, parfaitement exécutée.

Les entrées sont très bien , un peu chères (environ 15€), mais les portions sont généreuses, la burrata par exemple (un peu comme de la mozarella, mais un peu plus crémeux) était la meilleure jamais dégustée… 

 Pour les plats, on peut déguster des plats de pâte (18-19€), du poisson, de la viande ou un risotto (environ 25 €), mon bar était très bien cuit, avec des petits légumes encore croquants… et le risotto aux champignons était exceptionnel, fait à base de bouillon et non de crème comme souvent, moelleux… une petite merveille vraiment !!

Pour les dessert, parfait également, un moelleux au chocolat cuit au bain-marie, servi encore tiède, un régal.

Le cadre :

Très épuré, murs blancs, parquet, buffet ancien, lumières tamisées… l’impression de faire un petit voyage dans une italie chic et rustique.

Le service :

Charmant, fait par de vrais Italiens avec leur petit accent irresistible 

 

Au final, un lieu très agréable, et une cuisine délicieuse,  avec une addition un peu élevée tout de même, entre 30 et 60€. (mais les entrées peuvent être partagées par exemple).

 

Informations pratiques : 

21, rue Saint-Roch, 75 001

tel : 01 42 60 90 29 , fermé le dimanche

Choux à la vanille exceptionnels : Jean-Paul Hévin

Si, après un voyage au Zimbabwe, vous avez un peu de mal à revenir aux joies de la  vie urbaine (cela arrive fréquemment dans une vie), j’ai peut être une solution… Simple, rapide, efficace : le choux à la vanille de Jean-Paul Hévin ! 

Ce choux est probablement le meilleur que l’on puisse déguster à Paris (et donc dans le monde ??).
La crème vanille est légère, très peu sucrée, la pâte à choux est moelleuse, parsemée d’amandes effilées… un régal… 
Il faut en profiter très vite car Jean-Paul Hévin  arrête la production de son choux lorsqu’il fait très chaud. Sinon, il faudra attendre septembre ! 

A savoir : ce choux ne se trouve en boutique que le samedi, et les initiés savent qu’il vaut mieux téléphoner pour en réserver car à partir de 13h,  la boutique a souvent été dévalisée !   

 

Informations pratiques : 

Jean-Paul Hévin

 

231, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Tél : +33 (0)1 55 35 35 96

 

3, rue Vavin
75006 Paris
Tél : +33 (0)1 43 54 09 85

Resto Thaï et Cambodgien dans le 1er

Pattaya est l’adresse idéale pour un petit restaurant Thaï entre amis.

Le décor est un peu vieillot, mais la nourriture est délicieuse. C’est globalement simple, copieux, et très frais (en un mot, pas de poulet avarié conduisant directement à une intoxication alimentaire).

Le boeuf au gingembre est particulièrement réussi.

 

Une autre idée pour une soirée tranquille, le restaurant Cambodgien la Mousson. Il y a peu de tables, c’est très reposant et les nems sont délicieux.

mise à jour du 23-03-09

 la cuisinière a changé, et c’est beaucoup moins bon malheureusement…

 

Pour ces deux restaurants, l’addition est très raisonnable (environ 20€).

 

Informations pratiques :

Pattaya, 29, rue Etienne Marcel, 75 001 Paris, Tel : 01 42 33 98 09.
Réservation indispensable

La Mousson, 9, rue Thérèse, 75001 Paris, Tel : 01 42 60 59 46

Chocolat : Patrick Roger, Jean-Paul Hévin et Pierre Hermé!

Au moment de Pâques, il faut songer à compléter ces adresses par quelques lieux dédiés au chocolat. 

Pour des bouchées au chocolat : 

Mon préféré reste Patrick Roger, il est le seul capable de me faire courir à la sortie du travail pour arriver ….2 minutes avant la fermeture et acheter quelques ganaches et pralinés qui permettront de passer une fabuleuse soirée…. 

 p1000128.jpg

A ne pas manquer :  Toutes les bouchées au praliné, on sent toujours le croquant des amandes, noisettes légèrement broyées.

Une très bonne affaire : les bouchées praliné à 3 € :

 p1000136.jpg

Dans les ganaches : 

la plus connue : celle au citron vert 

la plus originale : celle à la citronelle et à la menthe poivrée 

ma préférée : celle aux fruits de la passion 

Pour les tablettes de chocolat, Jean-Paul Hévin reste la meilleure adresse avec un rapport qualité-prix imbattable. 

Et enfin, si vous achetez quelques gâteaux chez Pierre Hermé, essayez ses assortiments de chocolats, ils sont vraiment exceptionnels ! 

http://www.patrickroger.com/site/fr/index.htm

http://www.jphevin.com/

http://www.pierreherme.com/index.cgi?&cwsid=1176phAC194316ph4188027


A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog Nourritures Terrestres pour la catégorie Paris 1er.

Les articles très longs sont tronqués. Cliquez sur le titre d'un article pour le lire en entier.


lesrecettesdemaxtokenda |
Les petites recettes de Missti |
Spécialités portugaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | badb
| Zafferano64
| LEGUMES DE SAISON ET CUISINE