Archives pour la catégorie Patisserie



Pâtisserie MORI YOSHIDA, les meilleurs éclairs de Paris, Paris 7ème

Parfois, des photos parlent mieux qu’un long discours… (pratique quand on n’est pas inspiré, héhé !)

En préambule, Mori Yoshida a ouvert une pâtisserie en avril, dans le quartier cossu du 7ème, et ça vaut le déplacement…

Les éclairs, en particulier sont absolument divins : le chef a repris le meilleur de tout le monde
- le crumble croustillant, comme chez Pain de Sucre
- une fine tablette au chocolat comme à la pâtisserie des rêves
- et un crémeux, un crémeux…

Et en plus ce n’est pas cher du tout !! 3.5€, ce qui relève du miracle désormais dans les pâtisseries gourmandes parisiennes.

Les viennoiseries ont l’air tops également. Pour les autres desserts, classiques, nous n’avons testé que la Polonaise, un peu trop sucrée.

 

Bref, une des découverte de l’année !!

Commençons par le cadre : simple et épuré, tout comme le client mystère

Pâtisseries Mori Yoshida

le cadre bis avec un expert avisé qui inspecte…

Pâtisseries Mori Yoshida

Les choses sérieuses commencent : l’éclair au café… et au chocolat ! un must !! Le meilleur rapport qualité prix de Paris (hors la pâtisserie de Piège non testée). Pour les éclairs plus originaux, il faut se rendre chez Pain de Sucre, éclair à l’ananas divin, à la menthe fraîche, miam miam miam…Eclair au café Mori Yoshida

 Les pâtisseries classiques :

Pâtisseries Mori Yoshida

Pâtisseries Mori Yoshida

les viennoiseries, pas testées, mais franchement tentantes, il va falloir revenir… Le flan avait l’air délicieux. Il ne coûte que 8 € et a été plébiscité par pas mal de bloggeurs :

Vienoiseries, Mori Yoshida

et enfin les cakes, là aussi, je dois y retourner, pas le choix…

Cakes - Mori Yoshida

Informations pratiques :

Mori Yoshida
65 avenue de Breteuil 75007 Paris

Téléphone : 01 47 34 29 74

ouvert de 10h à 19h15

fermé le lundi

 

GONTRAN CHERRIER, la star de la boulangerie, Paris 18ème

Après les chefs stars, les pâtissiers stars, voilà les boulangers stars… Bon, tant mieux si les métiers de bouche sont plus reconnus, si ça peut créer des vocations, les gourmands comme moi sont preneurs !!

 

Du côté de la boulangerie, on a testé celle de Gontran Cherrier cet été, avant qu’il ne cède aux sirènes de M6, et l’expérience a été plutôt réussie :

Bien située dans le quartier des Abesses, on peut y grignoter sur le pouce des parts de tartes délicieuses,  et au passage faire ses provisions pour le soir.
Pas si facile de manger pour un prix abordable dans ce quartier, alors c’est une option sympa pour une escapade dans ce quartier.

 

GONTRAN CHERRIER, la star de la boulangerie, Paris 18ème dans Boulangerie p1030431

Tarte trop bonne – Gontran Cherrier

 

p1030430 dans Paris 18eme

Pain – Gontran Cherrier – Nourritures Terrestres

p1030428 dans Patisserie

Gontran Cherrier – Nourritures TerrestresPain – Gontran Cherrier – Nourritures Terrestres

 

 

Budget : compter entre 4 et 10 € pour un repas

Informations pratiques : 

22 rue Caulaincourt
75018 Paris

http://www.gontrancherrierboulanger.com

Ouvert de 7h 30 à 20h (du lundi au samedi)
8h à 20h (dimanche)
Fermé mercredi toute la journée

PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème

 

Difficile de faire un retour sur cette nouvelle pâtisserie parisienne.

En effet, l’expérience est un peu déroutante, un peu loin des dégustations habituelles de pâtisseries françaises.

Ciel s’est spécialisée dans des gâteaux aériens, à base de génoises, légers comme des nuages (ouh elle était facile celle là…).

Dès l’annonce de l’ouverture de ce nouveau repère japonais, tenu par une femme pâtissière au CV alléchant (Mandarin Oriental – pâtisseries exquises, j’y reviendrai une prochaine fois – , Jules Verne), je me suis souvenue des fameux « japon » du pâtissier Aoki, qui me rendaient marteau : génoise peu sucrée, chantilly, fraises…
Tellement fragiles qu’il ne les propose plus en boutique.

Armée d’une complice au bec sucré, nous avons lancé une opération commando ce samedi.

Le verdict :

- c’est bon, peu sucré (= super déculpabilisant, non, non et non, on n’a pas vraiment mangé un gâteau)
- le lieu est vraiment très beau, raffiné, à l’image de l’esthétique japonaise
- on peut déguster les pâtisserie sur place, avec de délicieux thés macha, bref, c’est au global une très bonne expérience.

Après, pour être tout à fait honnête, ces pâtisseries n’ont pas un effet addictif. C’est très bon, mais pas gourmand comme un Saint-Honoré de Conticini par exemple.

Donc ma recommandation : prendre un thé, se laisser surprendre par les plaisirs sucrés, et par la beauté du lieu.
Et puis ce n’est pas très cher, 6€ pour une pâtisserie, et 12€ pour une formule avec un thé.

C’est beau… :PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème dans Cuisine asiatique p1080651

 

et les pâtisseries, elles sont belles… aussi, ainsi que le packaging :

 

p1080654 dans Paris 5eme

p1080649 dans Patisserie

 

 

 

Informations pratiques :

Pâtisserie Ciel
3, rue Monge – Paris 5
Tél : 01 43 29 40 78

 

PATISSERIE AOKI : un sablé au chocolat divin, Paris 6 ème

Un peu de permanence

La question du jour :
Dans quelle mesure avons-nous besoin de permanence ?

 

Changer ? Partir ? Tester de nouvelles adresses ?
Et bien, oui, toujours, mais en même temps, il y a des choses qui ne doivent pas changer, qui n’ont pas le droit de changer comme :

- la recette de salade de tomates de ma grand-mère qui ne peut souffrir la moindre variante
- sa recette de pommes de terre sautées
- le Rosemary, qui doit impérativement être disponible à la vente lorsque je me rends à la pâtisserie Pain de Sucre
- … et le sablé au chocolat de la pâtisserie Aoki.

Ce sablé, je l’ai gardé secret depuis de nombreuses années, parce que je suis sympa, mais quand même… Traverser tout Paris pour reconstituer mes réserves et risquer de m’être fait souffler MES gâteaux par quelqu’un d’autre, je n’ai pu l’envisager qu’il y a peu.

Avec la rentrée, me voilà mue par un élan de générosité, probablement passager, mais dont je vais vous faire bénéficier.

Voici en photo mon trésor secret :

PATISSERIE AOKI : un sablé au chocolat divin, Paris 6 ème dans Paris 6eme p1080624

 

Celui que vous ne pouvez rater, c’est le sablé de droite : deux sablés et un cœur au chocolat et au praliné.

Le chef, lorsqu’il a crée ce petit trésor, il y a plus de 10 ans m’en avait mis un religieusement dans la main.
C’est désormais un peu comme une ostie.
L’ostie de ma religion à moi, celle des gourmands ! 1€05 de pur plaisir.
Qui veut prier avec moi ?

Chez ce pâtissier, vous trouverez aussi des choux délicieux, des pâtisseries au thé vert, et plus classiques aussi. Elles sont très bonnes, bien que d’une texture un peu riche pour moi.

Plus dans la gamme de Pierre Hermé que de la pâtisserie des Gâteaux et du Pain, de Claire Damon pour les amateurs.

 

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2010/09/11/christophe-michalak-le-dieu-des-gourmands-est-de-retour/

Informations pratiques :

voici la liste de ses boutiques.

http://www.sadaharuaoki.com

 

je trouve toujours ces sablés :
35 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Tel : 01 45 44 48 90

 

Mais il a 3 autres points de vente (ont-ils ces sablés ? je ne sais pas)

25, rue Pérignon, 75015 Paris
Tel : 01 43 06 02 71
56, boulevard de Port Royal, 75005 Paris
Tel : 01 45 35 26 80
Lafayette gourmet
40 Boulevard Haussmann, 75009 Paris

CARL MARLETTI, très belles pâtisseries, à retester

Avec cette révolution de la pâtisserie française, initiée par Pierre Hermé il y a plus de 10 ans désormais, il faut sans cesse goûter de nouveaux gâteaux. C’est vraiment difficile.

La vie est cruelle, oui, mais les gens ont le droit de savoir, et je sais que je n’ai pas le choix, je dois continuer à me dévouer.

Là, on m’a fait une offrande de chez Carl Marletti, qui a une boutique à Paris dans le 5ème (2 créations du chef, une sorte de cheese cake et un gâteau au fruits).

Le verdict  :

- pas mal, très esthétique, mais j’ai trouvé que les saveurs n’étaient pas assez marquées.
- les prix sont raisonnables, ou en tout cas plus raisonnables que ce que l’on trouve actuellement sur le marché (éclairs, 3.8 €, religieuses, 4.1 €, tartes, entre 4 et 5€)

En fait, quand je regarde le site, et notamment la très tentatrice tarte belle-hélène, je crois qu’il faut y retourner pour tester les desserts plus simples du chef, car les tartes et pâtes à choux semblent très prometteuses… hypothèse : seules les créations, belles et techniques seraient plus faibles. Affaire à suivre donc

CARL MARLETTI, très belles pâtisseries, à retester dans Paris 5eme p1070835

 

Celui là, par exemple, avait un crémeux neutre et un peu de fruits, mais pas assez pour rendre l’expérience véritablement troublante  (à noter la tentative esthétique : gâteau sur peau de chèvre de l’Himalaya, à ne pas renouveler)

p1070837 dans PatisserieInformations pratiques :

Carl Marletti

51, rue Censier, 75005 Paris
http://www.carlmarletti.com/site/

ECLAIR DE GENIE de Christophe Adam, nouvelle étape dans le Marais gourmand

Le Marais devient de plus en plus gourmand-friendly.
Après Pain de Sucre, les précurseurs dans ce quartier, puis Jacques Génin, une nouvelle boutique pour les amateurs de pâtisseries (version délicate de « monstre à gâteau », « goinfre à sucre », etc)  vient de voir le jour dans le quartier.
Christophe Adam, spécialiste bien connu des éclairs chez Fauchon, a en effet ouvert le 13 décembre dernier une belle pâtisserie spécialisée dans les éclairs et… les truffes au chocolat toutes brillantes.
Les éclairs sont bons, vraiment, avec un fondant pas trop sucré, des saveurs originales et gourmandes (dragée, pistache, citron…).
Ils sont aussi très mignons.
Les truffes aussi sont très bonnes, enfin, je n’en ai gouté qu’une, celle au praliné offerte par le très gentil vendeur. Elle était excellente, avec un praliné maison, pas trop broyé comme je les aime.
Je n’ai en fait qu’une remarque : les éclairs sont un peu petits (70g) environ, résultat, il en faut au moins deux pour se sentir rassasié, enfin, pour moi.
Cela présente deux inconvénients :
- le prix, car à 4.5€ ou 5€ l’éclair, il faut environ 10€ par personne pour satisfaire un estomac équivalent au mien
- et ensuite, cela a un impact sur l’équilibre entre la pâte à choux et la crème à l’intérieur. Mais là, c’est très personnel !
Bref, j’aimerais bien une version plus grosse de ses éclairs,  voilà, c’est dit !
Comme le dieu des gourmands est très gentil avec moi (seule une exégèse de mes précédents articles vous permettra de comprendre), je serai peut-être écoutée ?
Quelques images :
Les éclairs (photo minable, j’en conviens)
ECLAIR DE GENIE de Christophe Adam, nouvelle étape dans le Marais gourmand dans Chocolat 2012-12-20-17.56.41
Et la cave à truffe, une idée de déco très séduisante… J’installerais bien la même chez moi.
2012-12-20-17.58.20 dans Paris 4eme
Si vous partez faire une expédition dans le Marais, allez également faire un tour chez :
PAIN DE SUCRE
pour le Rosemary… j’me répète, leurs éclairs sont parfaits aussi, etc…
JACQUES GENIN
pâtisseries classiques délicieuses

Informations pratiques

Eclair de Génie – Christophe Adam
14 rue Pavée
75004 Paris
 Métro : Saint Paul

MADRID, Pâtisserie POMME SUCRE et son petit copain le CAFE OITA

Tout à fait par hasard, oui oui, je suis tombée sur une pâtisserie dont le cadre et les mets exposés ont immédiatement attiré mon oeil de prédateur à gâteaux.

J’ai fait quelques tests bien évidemment.

Alors, les milles feuilles et la tarte aux pommes sont vraiment excellents. Les chocolats également.
J’ai en revanche pas mal de réserves sur la gâteau à l’orange. Biscuit sec, couverture collante. Il paraît que c’est parce qu’il était froid.

Ma recommandation : en rester aux viennoiseries et milles-feuilles ou tester les entremets que je n’ai pas goûtés.

Le cadre est vraiment très beau, mélange d’écrin moderne, de bois clair, de briques et de vaisselle ancienne.

Cette pâtisserie a un petit copain, le café Oita, pas très loin. On peut y déguster les pâtisseries, et s’installer plus longuement, en espérant y croiser Sarah Baras (danseuse de flamenco pour ceux qui ne la connaissent pas), qui y vient régulièrement à ce qu’on m’a dit…

 

Quelques photos :

Verrines et entremets (non testés) :

MADRID, Pâtisserie POMME SUCRE et son petit copain le CAFE OITA dans Patisserie P1070186-300x225

 

Les mille-feuilles et la tarte aux pommes, à ne pas rater :

P1070187-300x225 dans Week-end

 

Viennoiseries (très bonnes) :

P1070189-300x225

 

A éviter, gâteau à l’orange collant et dur :

P1070194-300x225

 

Le cadre : vaisselle ancienne, dans des niches modernes, l’équilibre visuel est très réussi (enfin, moi je trouve !)

P1070197-300x225

 

le cadre bis : bois clair et vaisselle ancienne

P1070196-300x225

 

CAFE OITA : l’atmosphère

P1070199-300x225

P1070202-225x300

 

Informations pratiques :

Ces deux adresses se trouvent en plein centre, à côté de Gran Via.

Pomme Sucre :
Barquillo, 49
Madrid
www.pommesucre.com

Oita Café
Hortaleza 30
Madrid

L’évènement gastronomique de la rentrée : le NOUVEAU PAIN DE SUCRE, et l’arrivée de PAIN DE SEL

Alors voilà, vu ma passion pour les gourmandises de Nathalie et Didier, vous vous doutez bien que je suis au courant de l’affaire depuis longtemps…

 

Pain de Sucre allait s’agrandir dans une nouvelle boutique et Pain de sel s’installer dans l’ancienne boutique de la rue Rambuteau….
J’ai suivi l’avancée des travaux, mais rien, je ne devais rien dire (pas facile facile), mais depuis hier, enfin, ma parole a été libérée, alors voilà le résultat, un nouveau Pain de sucre magnifique et la naissance de Pain de sel !

 

Pain de sel, est né de l’envie de Nathalie de proposer des créations salées. Vous avez suivi dans ce blog l’arrivée dans la pâtisserie de sa sublime tarte au foie gras, ou de la tarte aux légumes… Piqué par le défi, Didier s’est également lancé dans l’aventure salée, et le couple de gourmands vient donc d’ouvrir ce nouvel espace dédié au salé, aux desserts à emporter, aux repas pour le midi et le soir.

 

Franchement, ne ratez pas ça, ni le nouvel écrin pour les pâtisseries qui est à côté et qui est sublime. On peut même y grignoter un morceau sur des tables à l’extérieur, sur des fauteuils rouges. Je dis rouge, car l’affaire m’a tellement excitée que j’ai rêvé qu’ils pouvaient même changer de couleur et devenir violets si l’envie en prenait à Nathalie et Didier…!!

 

Je n’ai bien évidemment pas tout goûté, alors vous en entendrez certainement parler dans les semaines à venir.

Bref, précipitez vous 14 rue Rambuteau, dans le 3ème à Paris, pour le salé, et à côté pour le salé.

Et pour rappel, le site internet (pas encore à jour, c’est dire la fraicheur de la nouvelle que je vous apporte !!!) de Nathalie Robert et Didier Mathray

 

http://www.patisseriepaindesucre.com/

 

Et maintenant, place aux photos !

 

NOUVEAU PAIN DE SUCRE

Je commence par l’essentiel : le nouvel écrin pour mon-Rosemary-à-moi-que-j’ai qui trône, oui je dis bien trône au milieu de ses petits camarades les autres gâteaux (pour ceux qui ne comprennent pas, lire mes autres articles). Bon les autres peuvent l’acheter aussi…

Vu de l’extérieur :

p1040700.jpg

Et de l’intérieur vu l’importance de l’information :

p1040696.jpg

L’extérieur, avec les sièges rouges, qui peuvent même devenir violets (dans mes rêves !!)

p1040699.jpg

Ouh comme c’est beau ! On dirait une stèle Maya. J’avais suggéré à Nathalie et Didier de faire graver aussi leurs bustes, mais bizarrement, je n’ai pas été suivie sur cette affaire…

p1040697.jpg

Les fleurs sont les amies de Nathalie et Didier, il y en a toujours dans leurs boutiques!

p1040698.jpg

Et on trouve aussi de délicieux jus de fruits, des cakes…

p1040694.jpg

Et bien évidemment, les pâtisseries, même qu’il y en a plein de nouvelles que je n’ai pas goûtées !! (j’ai mes limites tout de même pour ceux qui en douteraient)

p1040695.jpg

On m’a aussi parlé d’un bar à guimauve, de glaces, alors il va falloir suivre l’affaire… 

L’ARRIVEE DE PAIN DE SEL

Les tartes !!!!!! Là aussi il y en a des nouvelles

 p1040707.jpg

Les desserts à emporter… Bizarrement, on n’y retrouve pas le délicat Rosemary, si facile à transporter, j’comprends pas…

p1040702.jpg

les desserts, suite

p1040704.jpg

oh, les tartes en version individuelles, c’est trop mignon, je n’étais même pas au courant, c’est dire…

p1040705.jpg

ça non plus, j’sais même pas ce que c’est, mais ça a l’air drôlement bon.

p1040706.jpg 

Il y a des sandwichs aussi !

Donc là, franchement, plus d’hésitations, foncez rue rambuteau ventre à terre ! 

http://www.patisseriepaindesucre.com/

Informations pratiques 

14 rue Rambuteau 75003 Paris, pour le salé, et à côté pour le sucré

tel : 01 45 74 68 92

ouvert de 10h à 20h

fermé les mardi et mercredi

PATISSERIES de Jean-François Foucher AU PARC HYATT, Paris 2ème

Voici un très beau salon de thé pour affronter la pluie et la grisaille : le park hyatt, à la décoration moderne, est un endroit très agréable pour une pause sucrée.
Le chef pâtissier, Jean-François Foucher, y propose de très bonne pâtisseries, au graphisme impressionnant.

C’est bon, c’est beau, même si mon chouchou en la matière reste toujours Christophe Michalak au Plaza… (et oui, on ne se refait pas!!).

Le plus du Park Hyatt vendôme : le cadre, bien plus agréable que celui du Plaza, avec un petit feu pour se réchauffer après une averse torrentielle…

Pour faire léger, on peut accompagner sa pâtisserie d’un chocolat viennois, pas besoin de manger le soir ensuite !

 

Le chariot de pâtisseries :

p1020115.jpg

 

Le cadre flou, par un as de la photo :-)

p1020114.jpg

 

Une assiette dégustation pour 15€ environ (pas mal du tout !!)

 

p1020112.jpg

Côté tarif, c’est cher comme dans un grand hôtel (environ 10€ pour une boisson, et dans les 15€ pour une pâtisserie)

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2010/09/11/christophe-michalak-le-dieu-des-gourmands-est-de-retour/

 

Informations pratiques :
Park Hyatt Paris-Vendôme
5 rue de la Paix
Paris, 75002
Tél. : +33 1 58 71 12 34

CHRISTOPHE MICHALAK, le dieu des gourmands est de retour……

2 ans après la première dégustation de l’intégrale de la carte de Christophe Michalak au plaza, le dieu des gourmands a fait son retour, par le biais d’une nouvelle invitation à découvrir toute la carte d’été du chef…CHRISTOPHE MICHALAK

cf article précédent :
http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas perdu la main !!CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

J’avais eu l’occasion de m’en rendre compte dans des contextes différents, mais regardez un peu, et courrez profiter des derniers jours de soleil sur la terrasse : CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

LES PATISSERIES :CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

merveilleux gâteau au chocolat, avec du praliné coulant, irrésistible…CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

p1020479.jpg
vue d’ensemble de la dégustation, avec en premier plan la tarte aux fraises-pistaches de Sicile et une salade de fruit aux cerises (j’en salive encore…)CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

p1020475.jpg
L’incroyable vacherin au litchi, graphique, à la meringue parfaitement croustillante et fondante, un déliceCHRISTOPHE MICHALAK

p1020473.jpg

 

Le tiramisu de Christophe, là aussi, un classique exécuté à la perfectionCHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

p1020472.jpg

 

Le chef d’oeuvre visuel et gustatif de l’été, le flower-power (fraise litchi)CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

p1020483.jpg

 

Un florilège de gâteaux : religieuse caramel, le délicieux dorchester (délice chocolat-cacahouète), le flower-power

p1020468.jpg
LE CADRE :

et le cadre pour finir, la terrasse de la cour jardin…CHRISTOPHE MICHALAKCHRISTOPHE MICHALAK

p1020460.jpg

p1020485.jpg

Evidemment, à 2 pour déguster tout cela, nous n’en sommes pas ressortis totalement indemmes…
Mais n’oublions pas que j’ai commencé ma grande carrière en engloutissant un grand saladier de glace aux fraises à l’âge de 10 ans. Alors même pas peur Christophe, je recommence quand tu veux…! (ce sens du sacrifice va tous vous émouvoir, j’en suis convaincue)

Encore merci à Christophe, à sa talentueuse équipe et au dieu des gourmands (le fameux, mon grand copain) . 

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

Informations pratiques :
Budget : environ 16€ pour un dessert,
et de 10 à 20€ pour les boissons, mais vraiment, l’expérience est inoubliable !

Plaza Athénée, 25 avenue Montaigne, 75008 Paris

ATTENTION : fermé jusqu’en juin 2014!

 

12345

A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog Nourritures Terrestres pour la catégorie Patisserie.


lesrecettesdemaxtokenda |
Les petites recettes de Missti |
Spécialités portugaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | badb
| Zafferano64
| LEGUMES DE SAISON ET CUISINE