Archives pour la catégorie Salon de the

STREET FOOD GOURMANDE dans le marais, par les chefs de PAIN DE SUCRE,Nathalie Robert et Didier Mathray, Paris 3eme,

Nouveauté : Pain de sucre devient un incontournable de la street-food parisienne.

https://www.facebook.com/paindesucreparis/

 

Difficile de me faire sortir de mon silence depuis quelques années. Il aura fallu la nouvelle offre de street food et pâtisserie salée de la pâtisserie Pain de Sucre, régulièrement classée parmi les 10 meilleures pâtisseries de Paris, pour que je me décide à partager à nouveau mes nourritures terrestres.
L’offre salée des deux chefs, Nathalie Robert et Didier Mathray, qui ont été les premiers à se lancer sur ce créneau il y a 8 ans, a été essentiellement portée par Nathalie et son envie de revenir à sa première passion, la cuisine. Elle a en effet travaillé côté salé dans de nombreux restaurants étoilés avant de se tourner vers le sucré et de devenir chef pâtissière d’un restaurant 3* michelin.
Cette passion a connu un nouvel élan en janvier, car Nathalie a décidé de totalement renouveller sa gamme.
Aperçu général de l'offre salée de Pain de Sucre

Aperçu général de l’offre salée de Pain de Sucre

En plus du traiteur, et de l’offre traditionnelle, riche et gourmande, qui plait beaucoup au public masculin, les clients trouvent désormais des salades saines et légères et des soupes chaudes ou froides. Nathalie m’a expliqué avoir été inspirée par les femmes, et leur envie de bien être, de santé. Elle propose aujourd’hui une gamme plus vaste qui s’adresse désormais à tout le monde.
Du coup, c’est pratique pour une petite escapade gourmande dans le Marais !
testé le week-end dernier :
Les hommes, et en l’occurence l’homme y a trouvé son compte, avec par exemple :
- des patés en croute,
- des friands aux fromages
- un risotto au homard
- et l’emblématique tarte pain de sel, au canard, foie gras, échalottes confites, et pointe d’estragon.
non non, il n’a pas mangé tout ça, mais on n’en était pas très loin… (seul le friand a été emporté à la maison en fait…)
la version gourmande

la version gourmande – Pain de sucre

Risotto au homard - Pain de sucre

Risotto au homard – Pain de sucre

L'irrésistible tarte pain de sel - Pain de sucre

L’irrésistible tarte pain de sel – Pain de sucre

Pâté en croûte - Pain de Sucre

Pâté en croûte – Pain de Sucre

Le friand emporté à la maison :
Friand au fromage - Pain de Sucre

Friand au fromage – Pain de Sucre

Et pour les femmes, et plus généralement ceux qui font attention à leur ligne, il y a par exemple :
- des asperges avec une sauce aux herbes
- une soupe froide à la tomate et aux asperges
- ou encore une salade végétarienne à l’épautre, baie de goji, graines de tournesol et burrata, mon choix de la semaine dernière.
Bon, j’avoue, la veille j’avais craqué pour une tarte pain de sel qui sortait du four…
L'option légère

L’option légère – Pain de Sucre

Salade végétarienne à l'épautre - Pain de Sucre

Salade végétarienne à l’épautre – Pain de Sucre

Pas testée mais vue en coulisses ….

Nouvelle salade de lentilles, Pain de Sucre

Nouvelle salade de lentilles et asperges                   Pain de Sucre

 

En plus de tout ça, on peut compléter son repas avec par exemple un scone au parmesan qui ne peut laisser personne indifférent, des petits pains fourrés ou tout simplement des sandwichs.

Scones au parmesan, Pain de Sucre

Scones au parmesan, Pain de Sucre

Mini-Pains fourrés - Pain de Sucre

Mini-Pains fourrés – Pain de Sucre

 

On a terminé par les desserts familiaux, qui sont normalement pour deux ou trois…

Crème au caramel, vanille de Madagascar Pain de Sucre

Crème au caramel, vanille de Madagascar
Pain de Sucre

Mousse au chocolat et billes croquantes, Pain de Sucre

Mousse au chocolat et billes croquantes                   Pain de Sucre

Il y a aussi, dans ce format familial, mais testés un autre jour je vous rassure, le riz au lait à la vanille auquel je ne résiste pas, et une crème à la fleur d’oranger, très peu sucrée, avec une petite touche orientale :

Riz au lait à la vanille - Pain de Sucre

Riz au lait à la vanille                   Pain de Sucre

Ensuite, les clients peuvent s’installer sur la petite terrasse de la boutique, dans le corner de la grande boutique sucrée ou se rendre dans un parc adjacent, avant de repartir se promener dans le Marais ou vers Beaubourg (la maison propose bien entendu des couverts à emporter pour la dégustation).
Corner intérieur  Pain de Sucre

Corner intérieur – Pain de Sucre

Preuve de la réussite de cette nouvelle offre, la terrasse de Pain de Sucre est devenue un point de rendez-vous pour nombre de gourmands et touristes, car chacun peut se faire plaisir selon son inspiration, salé ou sucré, gourmand ou léger. Un jour friand et pâté en croûte, et le lendemain salade végétarienne aux légumineuses et asperges.
Les prix restent en plus très raisonnables pour la qualité des produits et le quartier, car on peut se régaler facilement pour moins de 12 €, ou faire des folies et manger pour 20 € :
- salades complètes : 7 à 9€
- tartes et quiches gourmandes : 6 à 12€
- soupes chaudes ou froides : 6€
- sandwichs : de 5€ à 9 € (pour l’énorme pain bagnat)
- pizza sur pâte feuilletée à la burrata : 5€
- asperges bio sauce gribiche : 14 €
- scones au parmesan : 2,5 €
- friand fromage : 5 €
- pâté du poitou : 4 €
Est-il utile d’ajouter que sans surprise, tous les produits sont frais et issus des meilleurs fournisseurs (le coq Saint honoré pour la viande, etc…)
Enfin, pour terminer, après cet interlude salé, il est possible de poursuivre l’aventure gourmande dans la boutique sucrée, c’est bien pratique…
Et non, non, je ne vais pas reparler du rosemary, des fraisiers, ni du Paris-Brest… Il suffit pour ça de rechercher mes précédents articles, et même le premier en fait… :
http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/
Pâtisseries de Pain de Sucre, toujours classée parmis les 10 meilleures de Paris

Pâtisseries de Pain de Sucre, toujours classée parmi les 10 meilleures pâtisseries de Paris

Pain de Sucre version pâtisserie salée est désormais pour moi un incontournable de la street food à Paris, à tester d’urgence (en toute objectivité bien sûr – oui oui, Nathalie et Didier sont devenus des amis, mais rien ne pourrait contraindre mon estomac exigeant à se diriger presque automatiquement vers leur boutique deux fois par semaine au minimum…) !
L’offre est tellement riche que je referai des articles dans les semaines à venir pour vous raconter mes dernières dégustations.
Informations pratiques :
Pain de sucre (2 boutiques, salée et sucrée)
14 rue rambuteau
75003 Paris
fermé les mardi et mercredi
01 45 74 68 92

PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème

 

Difficile de faire un retour sur cette nouvelle pâtisserie parisienne.

En effet, l’expérience est un peu déroutante, un peu loin des dégustations habituelles de pâtisseries françaises.

Ciel s’est spécialisée dans des gâteaux aériens, à base de génoises, légers comme des nuages (ouh elle était facile celle là…).

Dès l’annonce de l’ouverture de ce nouveau repère japonais, tenu par une femme pâtissière au CV alléchant (Mandarin Oriental – pâtisseries exquises, j’y reviendrai une prochaine fois – , Jules Verne), je me suis souvenue des fameux « japon » du pâtissier Aoki, qui me rendaient marteau : génoise peu sucrée, chantilly, fraises…
Tellement fragiles qu’il ne les propose plus en boutique.

Armée d’une complice au bec sucré, nous avons lancé une opération commando ce samedi.

Le verdict :

- c’est bon, peu sucré (= super déculpabilisant, non, non et non, on n’a pas vraiment mangé un gâteau)
- le lieu est vraiment très beau, raffiné, à l’image de l’esthétique japonaise
- on peut déguster les pâtisserie sur place, avec de délicieux thés macha, bref, c’est au global une très bonne expérience.

Après, pour être tout à fait honnête, ces pâtisseries n’ont pas un effet addictif. C’est très bon, mais pas gourmand comme un Saint-Honoré de Conticini par exemple.

Donc ma recommandation : prendre un thé, se laisser surprendre par les plaisirs sucrés, et par la beauté du lieu.
Et puis ce n’est pas très cher, 6€ pour une pâtisserie, et 12€ pour une formule avec un thé.

C’est beau… :PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème dans Cuisine asiatique p1080651

 

et les pâtisseries, elles sont belles… aussi, ainsi que le packaging :

 

p1080654 dans Paris 5eme

p1080649 dans Patisserie

 

 

 

Informations pratiques :

Pâtisserie Ciel
3, rue Monge – Paris 5
Tél : 01 43 29 40 78

 

MADRID : HOTEL-RESTAURANT DE LAS LETRAS, point de chute idéal prendre un thé, déguster des tapas…

Entre deux musées, sorties, visites de la ville, l’hôtel-restaurant de las letras offre un point de chute exceptionnel.

Les espaces de restauration sont très agréables, avec d’un côté une ambiance blanche et moderne, et un étage plus coloré et chaleureux.

A l’heure des tapas, le lieu est investi par les madrilènes venus grignoter et discuter entre amis.
Avant 17h, c’est assez tranquille et on peut se reposer tranquillement après une escapade au Prado, tout proche.

Une très belle adresse.

Quelques photos :

L’entrée, avec des mosaïques anciennes :

MADRID : HOTEL-RESTAURANT DE LAS LETRAS, point de chute idéal prendre un thé, déguster des tapas... dans Espagne P1070154-225x300

La partie bar :

P1070153-225x300 dans Restaurant moins de 30 euros

Ouhhh une folie, une tisane (pour ceux qui me traiteraient d’alcoolique ou de goinfre, point de gâteau sur la table, à noter…)

P1070149-300x225 dans Salon de the

P1070128-300x225 dans Tres beau cadre

Les salons blancs :

P1070152-300x225 dans Week-end

P1070151-300x225

Informations pratiques :

http://www.hoteldelasletras.com/movies/inicio.htm

 

 

 

 

PATISSERIES de Jean-François Foucher AU PARC HYATT, Paris 2ème

Voici un très beau salon de thé pour affronter la pluie et la grisaille : le park hyatt, à la décoration moderne, est un endroit très agréable pour une pause sucrée.
Le chef pâtissier, Jean-François Foucher, y propose de très bonne pâtisseries, au graphisme impressionnant.

C’est bon, c’est beau, même si mon chouchou en la matière reste toujours Christophe Michalak au Plaza… (et oui, on ne se refait pas!!).

Le plus du Park Hyatt vendôme : le cadre, bien plus agréable que celui du Plaza, avec un petit feu pour se réchauffer après une averse torrentielle…

Pour faire léger, on peut accompagner sa pâtisserie d’un chocolat viennois, pas besoin de manger le soir ensuite !

 

Le chariot de pâtisseries :

p1020115.jpg

 

Le cadre flou, par un as de la photo :-)

p1020114.jpg

 

Une assiette dégustation pour 15€ environ (pas mal du tout !!)

 

p1020112.jpg

Côté tarif, c’est cher comme dans un grand hôtel (environ 10€ pour une boisson, et dans les 15€ pour une pâtisserie)

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2010/09/11/christophe-michalak-le-dieu-des-gourmands-est-de-retour/

 

Informations pratiques :
Park Hyatt Paris-Vendôme
5 rue de la Paix
Paris, 75002
Tél. : +33 1 58 71 12 34

JACQUES GENIN : magnifique Salon de thé, pâtisserie et chocolatier dans le marais

Un nouveau lieu magnifique vient d’ouvrir dans le Marais, très différent de ce que l’on peut trouver à Paris, mélange de pâtisserie, de chocolatier, et de salon de thé haut de gamme.

Après deux ans de travaux, le très perfectionniste Jacques Genin à en effet ouvert ses portes lundi, et le résultat est superbe : un espace immense, très épuré, où chaque objet a été choisi avec beaucoup de soin (des verres, aux vases et lampes, tout est très beau).

Le chef est très connu dans la profession car il fournit en chocolats et confiseries tous les plus grands : Plaza, Crillon etc (plus de 200* Michelin en tout).

Après 40 ans de métier, il a souhaité ouvrir sa propre boutique et faire découvrir son travail au grand public, et vraiment, c’est très réussi.

Le salon de thé : un lieu très beau et unique à Paris, différent des salons de thé classiques comme Angelina ou Ladurée, ou des salons de thé très cosy et parisiens comme le Loir dans la théière.

En effet, la qualité est la même que celle que l’on trouve dans les grands hôtels, mais les prix plus doux (6,5€ pour une pâtisserie à la carte, ou un incroyable chocolat chaud, 7,9€ pour un immense jus de fruit frais )

p1010363.jpg

p1010357.jpg

La pâtisserie : vraiment très réussie

Le chef ne propose que des classiques (paris-brest, éclair au caramel ou au chocolat, tarte au citron, à la framboise ou au chocolat), qu’il fabrique plusieurs fois par jour pour que les produits soient parfaits.

L’éclair au caramel était sublime, la pâte à choux croquante et moelleuse, et l’ensemble assez peu sucré (un vrai miracle pour un éclair au caramel).
Les tarifs : identiques à ceux pratiqués dans les pâtisseries haut de gamme (environ 5€ par gâteau)

Parfait, donc, pour ceux qui cherchent des saveurs traditionnelles (pour les adeptes de pâtisseries inédites, ou créatives, il vaut mieux se rendre chez mes amis de Pain de sucre – cf article précédent-).

p1010359.jpg

Les chocolats et confiseries : délicieux également

Sur ce point, la surprise est moins grande car Jacques Genin est très connu pour ses talents de chocolatier.

Les ganaches sont merveilleuses, parfaitement équilibrées, tout comme les pralinés, ou encore les caramels et les pâtes de fruits (peu sucrées également).

p1010362.jpg

p1010361.jpg

Dernier détail, tous les produits sont frais, mais pour moi, cela ne change pas forcément le goût (Certains grands chocolatiers proposent des chocolats tout aussi exceptionnels, et congèlent certaines ganaches qui restent malgré tout parfaites).

Cela revèle simplement une forme de perfectionnisme, et une obsession du détail, que l’on retrouve dans chaque réalisation du chef.

Et à venir dans le prochains mois, du salé à midi… quand on sait que le Jacques Genin a obtenu 2* Michelin il y a plus de 20 ans, avant de se lancer dans le sucré, on est impatient de goûter à sa cuisine!

Le 6ème n’est donc plus le passage obligé des gourmands, qui peuvent maintenant se promener avec plaisir dans le Marais, aller savourer quelques merveilles originales rue Rambuteau, chez Pain de sucre, avant de terminer leur parcours gourmand chez Jacques Genin autour d’un thé.

Une belle découverte donc !

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2010/09/11/christophe-michalak-le-dieu-des-gourmands-est-de-retour/

 

Informations pratiques :

Jacques Genin

133, rue de Turenne, Paris 3ème

01 45 77 29 01

 

retrouvez ce blog sur Facebook : https://www.facebook.com/nourrituresterrestres


A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog Nourritures Terrestres pour la catégorie Salon de the.

Les articles très longs sont tronqués. Cliquez sur le titre d'un article pour le lire en entier.


lesrecettesdemaxtokenda |
Les petites recettes de Missti |
Spécialités portugaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | badb
| Zafferano64
| LEGUMES DE SAISON ET CUISINE