Page d'archive 2

DU PAIN ET DES IDEES, des pains fabuleux, Paris 10eme

Traverser tout Paris pour acheter du pain ?? coché !

Snobisme ou gourmandise? Gourmandise, c’est certain.
Christophe Vasseur est un passionné et il fournit aujourd’hui de nombreux chefs.
Quand on va chez Frenchie par exemple, on peut déguster « du pain des amis« .
C’est irrésistible, j’en mange à chaque fois un panier à moi toute seule.

Le pain des amis a un goût légèrement fumé, la croute est épaisse, du fait de la cuisson sur pierre, une technique traditionnelle qui a presque disparu.

Ce pain exceptionnel, le voici, après transport dans ma petite maison :

La mie reste moelleuse et bien humidifiée :

IMG_4991

La croute est bien épaisse, et tellement bonne…

IMG_4992

Il y a plein d’autres pains, au levain, à la farine de châtaigne (miam!), et selon l’inspiration du boulanger.

Les viennoiseries sont exceptionnelles, brioches, pains au chocolat, et surtout les chaussons aux pommes…
Tous fabriqués avec les meilleurs produits que l’on puisse trouver sur le marché : biologiques pour les œufs, le lait, ou les farines, chocolat Valrhona.

exemple ci dessous : une brioche qui a eu une durée de vie très courte dans notre maison !

IMG_4995

Bref, pour les gourmands, ça vaut le déplacement !

 

Informations pratiques :

34 rue Yves Toudic
75010 Paris
01 42 40 44 52

Ouvert du lundi au vendredi
de 6h45 à 20h

http://dupainetdesidees.com/

 

 

SEBASTIEN GAUDARD, une excellente pâtisserie, Paris 9eme

Le test gourmand du jour : les fameuses pâtisseries de Sébastien Gaudard.

Le chef a ouvert en 2011 et oh, faute, je n’avais jamais testé ses pâtisseries.

Heureusement, j’ai eu une livraison surprise aujourd’hui, et je sais désormais que je vais devoir aller zoner dans le quartier des Martyrs pour poursuivre mon enquête sur ce pâtissier.

 

En effet, le premier test a été très concluant.

Le chef, passé par de nombreux établissements, et notamment chez Fauchon, auprès de Pierre Hermé, a un goût prononcé pour les bons et  vrais gâteaux. Classiques, parfaitement exécutés, honnêtes.

Les prix, entre 4 et 5 €.
Il faut tout de même souligner qu’ils sont assez petits, donc cela reste assez cher, dans la norme parisienne des pâtisseries haut de gamme.

 

Mais passons aux choses sérieuses :

Le test du jour :

Sebastien Gaudard
Montmorency griotte – pistache
Biscuit amande imbibé à la cerise, crème pistache et griottes acidulées
C’est simple, et très bon

Sebastien Gaudard

 

Mussipontain
Succès amande, crème vanille, éclats d’amandes caramélisés

Pas mal pas mal, très bien exécuté, crème vanille au beurre assez riche, trop pour moi, et trop sucrée

Sebastien Gaudard

 

Papillote praliné

Succès noisette, crème et éclats de noisettes en habit de chocolat au lait

Très bon, assez sucré

Sebastien Gaudard

 

Bref, une première opération réussie.
Prochaine étape, aller dans la boutique qui est semble-t-il ravissante « vintage, année 50, dans les gris-bleu, avec du carrelage ancien » selon le meilleur espion de mon armée de gourmands.

Les classiques comme le Saint-Honoré, les profiteroles, ou le Saint-Honoré ont l’air excellent.
Il y a également plein d’idées cadeaux, avec un joli packaging, ou même des paniers « petits déjeuners », pour ceux qui habitent à côté.

 

Informations pratiques :

22, rue des Martyrs
75009 Paris
Tél : 01 71 18 24 70

du mardi au vendredi de 10h à 20h,

le samedi de 9h à 20h,
le dimanche de 9h à 19h.

La TRUITE DE BANKA fumée, irresistible, chez TERROIR D’AVENIR, Paris 2eme

truite de banka

 

 

Oh la mignonne petite truite, qui ne demande qu’à être mangée, une fois fumée au bois de hêtre…

La truite de Banka, c’est mon coup de cœur du moment.

Elle est très recherchée par les restaurateurs, et une fois qu’on en a mangé, on comprend pourquoi…
Pas trop grasse, rosée, fumée comme il faut, c’est une merveille !

Après quelques recherches sur le site du producteur, d’où vient la photo, on comprend mieux pourquoi cette gentille petite bête est si bonne.

Déjà, elle vit dans un environnement super sympa, dans le pays basque.
Ensuite, elle mange de bonnes choses, venues directement du cours d’un torrent d’eau pure qui descend de la montagne, et avec quelques compléments faits main à base de poissons.

Ensuite, et bien on lui laisse le temps. Le temps de vivre, de manger, de grandir.
5 ans à nager tranquillement dans la ferme aquacole, avant de venir garnir nos assiettes, enfin, déjà la mienne, les bons jours.

C’est un produit un peu cher, 14€ les 200 grammes, mais irrésistible.
Comment la trouver?

 

 

Soit directement via le site du producteur, je n’ai pas testé la commande, mais ça doit être faisable, ou sinon, en se rendant chez Terroir d’Avenir.

Terroir d’avenir, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est 3 boutiques, ouvertes depuis un an environ, rue du Nil, dans le 2ème arrondissement de Paris, la fameuse rue où se trouve le restaurant Frenchie.
Ils fournissent depuis 2008  de nombreux restaurants, et depuis peu, moi donc, car ils ont eu la bonne idée d’ouvrir une boucherie, une poissonnerie et un maraîcher non loin de ma tanière !

Les fondateurs, des passionnés de gastronomie, travaillent directement avec les meilleurs producteurs de légumes, de fromages, de viande et de poissons, sans intermédiaires, et avec des prix qui sont finalement raisonnables.

Chez le boucher, ne pas rater le jambon « prince de Paris », irrésistible, et le porc.
Pour le bœuf, il y a mieux, notamment rue du marché Saint Honoré (chez Gilles Barone, pas aussi connu que les Desnoyer et consorts, mais très doué).

Les légumes sont excellents, avec plein de variétés oubliées.

La poissonnerie est étonnamment assez abordable et propose produits qualifiés de « durables », et surtout franchement bons.
C’est dans cette même poissonnerie que l’on trouve la fameuse truite de banka, qui me rend marteau… voilà, la boucle est bouclée.

 

Informations pratiques :

Terroir d’avenir :
6, 7, 8 rue du Nil, 75002 Paris, 01 45 08 48 80.
Du mardi au vendredi 9h-14h et 16h-20h
Samedi 9h-20h
Dimanche 9h-14h.
Contact : info@terroirs-avenir.fr

 

Site du producteur :
pour regarder les photos et rêver, tiens, j’partirais bien en vacances là bas rendre visite aux petites truites avant de les boulotter !

http://www.truitedebanka.com/

 

Classement 2014 des 4 MEILLEURES PÂTISSERIES PARISIENNES

Avec le début d’année, vient l’heure des bilans, des questions existentielles :
Quelles sont les meilleures pâtisseries de Paris?
Où trouve-t-on les meilleurs choux ? les meilleurs sablés au chocolat ? les meilleurs éclairs au chocolat?
Et les galette des rois, qui fait la meilleure, la plus généreuse, avec la meilleure pâte feuilletée?
Comment la pâtisserie s’inscrit-elle dans l’histoire de la vie sur terre ? euh… enfin, je m’égare.
Enfin bref, des questions de fond, qu’on se pose tous, finalement.
Alors après presque 8 ans d’existence de ce blog, et des dizaines de pâtisseries ingurgitées, voilà mon palmarès :
4 MEILLEURES PATISSERIES :
PAIN DE SUCRE,
de Nathalie Robert et Didier Mathray
- pour son Rosemary, l’inimitable, bientôt en version individuelle (scoop du jour),
- pour ses classiques parfaitement exécutés, tarte citron, chocolat, baba, éclairs,
- pour le Maelis (mangue, litchi, sucre moscovado) bientôt de retour…, enfin, on me l’a promis
- et la galette aussi, la meilleure de la saison 2014, généreuse, pâte feuilletée parfaite…
p1040696
DES GATEAUX ET DU PAIN,
de Claire Damon
- pour ses gâteaux aux fruits, peu sucrés, gourmands
- pour ses cakes
- pour ses choux, reversants
- pour ses classiques revisités
p1020457
PATISSERIE DES REVES,
de Conticini
- pour son Paris-Brest, à tomber par terre
- pour le saint honoré
JACQUES GENIN
de Jacques Genin, comme son nom l’indique,
qui a arrêté de faire de la pâtisserie à emporter, sauf sur commande.
Des classiques, parfaits, parfaitement exécutés (beaucoup de parfait !) :
- un incroyable éclair au caramel pas trop sucré!
- des tartes à la framboise,
- des mille-feuilles minute.
p1010359
Après, il y a des produits uniques, qui valent le déplacement, comme :
- le choux-à-la-vanille-du-samedi-en-hiver de chez Jean-Paul Hévin,
- le sablé au chocolat d’Aoki,
- l’éclair au chocolat de Mori Yoshida,
- le plaisir sucré de Pierre Hermé
Rendez-vous fin 2014 pour voir si mon palmarès aura évolué ??
et bien évidemment, je ne parle pas ici des salons de thé, sinon, j’aurais mentionné l’incontournable salon de thé du Plaza Athénée, tenu par le talentueux Christophe Michalak. (attention douleur, c’est fermé jusqu’en juin 2014)
ni de la « Street pâtisserie » du même pâtissier, autre sujet à venir.

Pâtisserie MORI YOSHIDA, les meilleurs éclairs de Paris, Paris 7ème

Parfois, des photos parlent mieux qu’un long discours… (pratique quand on n’est pas inspiré, héhé !)

En préambule, Mori Yoshida a ouvert une pâtisserie en avril, dans le quartier cossu du 7ème, et ça vaut le déplacement…

Les éclairs, en particulier sont absolument divins : le chef a repris le meilleur de tout le monde
- le crumble croustillant, comme chez Pain de Sucre
- une fine tablette au chocolat comme à la pâtisserie des rêves
- et un crémeux, un crémeux…

Et en plus ce n’est pas cher du tout !! 3.5€, ce qui relève du miracle désormais dans les pâtisseries gourmandes parisiennes.

Les viennoiseries ont l’air tops également. Pour les autres desserts, classiques, nous n’avons testé que la Polonaise, un peu trop sucrée.

 

Bref, une des découverte de l’année !!

Commençons par le cadre : simple et épuré, tout comme le client mystère

Pâtisseries Mori Yoshida

le cadre bis avec un expert avisé qui inspecte…

Pâtisseries Mori Yoshida

Les choses sérieuses commencent : l’éclair au café… et au chocolat ! un must !! Le meilleur rapport qualité prix de Paris (hors la pâtisserie de Piège non testée). Pour les éclairs plus originaux, il faut se rendre chez Pain de Sucre, éclair à l’ananas divin, à la menthe fraîche, miam miam miam…Eclair au café Mori Yoshida

 Les pâtisseries classiques :

Pâtisseries Mori Yoshida

Pâtisseries Mori Yoshida

les viennoiseries, pas testées, mais franchement tentantes, il va falloir revenir… Le flan avait l’air délicieux. Il ne coûte que 8 € et a été plébiscité par pas mal de bloggeurs :

Vienoiseries, Mori Yoshida

et enfin les cakes, là aussi, je dois y retourner, pas le choix…

Cakes - Mori Yoshida

Informations pratiques :

Mori Yoshida
65 avenue de Breteuil 75007 Paris

Téléphone : 01 47 34 29 74

ouvert de 10h à 19h15

fermé le lundi

 

GONTRAN CHERRIER, la star de la boulangerie, Paris 18ème

Après les chefs stars, les pâtissiers stars, voilà les boulangers stars… Bon, tant mieux si les métiers de bouche sont plus reconnus, si ça peut créer des vocations, les gourmands comme moi sont preneurs !!

 

Du côté de la boulangerie, on a testé celle de Gontran Cherrier cet été, avant qu’il ne cède aux sirènes de M6, et l’expérience a été plutôt réussie :

Bien située dans le quartier des Abesses, on peut y grignoter sur le pouce des parts de tartes délicieuses,  et au passage faire ses provisions pour le soir.
Pas si facile de manger pour un prix abordable dans ce quartier, alors c’est une option sympa pour une escapade dans ce quartier.

 

GONTRAN CHERRIER, la star de la boulangerie, Paris 18ème dans Boulangerie p1030431

Tarte trop bonne – Gontran Cherrier

 

p1030430 dans Paris 18eme

Pain – Gontran Cherrier – Nourritures Terrestres

p1030428 dans Patisserie

Gontran Cherrier – Nourritures TerrestresPain – Gontran Cherrier – Nourritures Terrestres

 

 

Budget : compter entre 4 et 10 € pour un repas

Informations pratiques : 

22 rue Caulaincourt
75018 Paris

http://www.gontrancherrierboulanger.com

Ouvert de 7h 30 à 20h (du lundi au samedi)
8h à 20h (dimanche)
Fermé mercredi toute la journée

TORITCHO, un restaurant japonais pour connaisseurs, Paris 14eme

Un vrai bon restaurant japonais, c’est toujours sympa…

Toritcho fait parti de cette carégorie, installé depuis des années dans la capitale, à Montparnasse, bien avant la mode des restaurants à sushis à la qualité plus que douteuse.

 

Chez Toritcho, on se régale.

Riz parfait, vinaigré comme il faut, collant mais pas trop, tranche de poisson épaisse, fondante…
Et à midi, le chef propose des formules vraiment raisonnables :

- 9  € pour des bols de riz avec une garniture : miam miam, il était trop bon ce Tonkatsu (porc pané pour les non-initiés)

TORITCHO, un restaurant japonais pour connaisseurs, Paris 14eme dans Paris 14eme p1080701

Tonkatsu de chez Toritcho, Nourritures Terrestres

- encore moins pour les menus avec brochette

- et entre 10 et 15€ pour avoir du poisson (chirashi, sashimis, sushis)

du coup, on peut même s’offrir le luxe de prendre une petite paire de sushi à la carte, pour le plaisir… (celui au saumon, était, comment dire… fondant, beaucoup de poisson, divin…, je m’égare)

p1080700 dans Restaurant japonais

Sushis à la carte – Nourritures Terrrestres

 

Bref, un de mes repère, où j’ai croisé récemment par hasard un ami gastronome qui a fini par conclure « les grands estomacs se rencontrent » ! Effectivement, en la matière, il n’y a pas vraiment de hasard…

 

Du côté du cadre, rien d’exceptionnel, mais c’est correct, surtout pour le midi.

 

Le soir, compter autour de 30 €, mais c’est franchement trèèèès bon.

Allez, une petite photo des assiettes pour la route, en attendant de les voir se remplir de mets délicieux…

p1080694 dans Restaurant moins de 30 euros

assiettes Toritcho – Nourritures Terrestres

p1080696

Toritcho – Nourritures Terrestres

et hop, pour finir, la carte du midi :

p1080697

Menu Toritcho – Nourritures Terrestres

Attention, il y a du monde à midi, et on ne peut pas réserver, alors mieux vaut arriver tôt.

 

 Informations pratiques :

47 Rue du Montparnasse, 75014 Paris
Tel : 01 43 21 29 97

Du mardi au dimanche de 11h30 à 15h et de 18h30 à 23h30.
Fermé le mardi midi

 

 

 

Restaurant vietnamien LE JARDIN MONTSOURIS, une merveille, Paris 14ème

Comment faire quand on a très, mais alors TRES envie de manger de la cuisine Vietnamienne? C’est une maladie qui ne touche pas tout le monde, mais dont je suis atteinte, sous une forme relativement sévère.

Tout d’abord, retourner dans des restaurants où on a ses habitudes. Bon, c’est bien, mais en général, l’envie est encore là.

Ensuite, et bien rouvrir ses livres de cuisine vietnamienne, regarder des recettes, avoir très envie de les manger, noter tous les ingrédients que l’on a bien l’intention d’acheter sur un post-it, pour faire un super-plat , puis perdre le-dit post-it.
Ne pas préparer les supers-plats prévus, mais continuer à rêver, « pourquoi pas retourner au Vietnam en vacances « ? rien que ça.

Bon, jusque là, le scénario s’est reproduit maintes et maintes fois, alors il est temps d’introduire un peu de nouveauté.

Cette année, j’ai fait une exégèse relativement aboutie des blogs culinaires sur le marché, avant de tomber sur un article bien inspiré de François Régis Gaudry, sur l’express…
Le Jardin Montsouris serait un restaurant vietnamien délicieux : Bo buns à 9€, avec des nems renversants, etc…

Résultat, 2 visites en une semaine, une le soir et une à midi, et, comment dire……… la question du jour est « mais quand vais-je y retourner? »,
Mon diablotin intérieur me fournit plein de prétextes :
- « oui, c’est loin de la maison, mais justement, le parc à côté est super, c’est l’occasion de voir les lumières d’automne »
- « oh ton amie qui a de lointaines origines vietnamiennes, elle serait surement super contente de découvrir ce resto » etc…

Mais point de commentaires à rallonge, et venons en aux faits :

Déjà, le super bo bun, avec lumière du midi : le nems sont vraiment exceptionnels, la farce a beaucoup de goût

Restaurant vietnamien LE JARDIN MONTSOURIS, une merveille, Paris 14ème  dans Cuisine asiatique p1080705

et lumière du soir ! (c’est important) rien qu’en le regardant, arrg, je souffre

p1080691 dans Paris 14eme

Les ban cuon, des raviolis vietnamiens, idem, je me roulerais par terre pour en manger là, maintenant, tout de suite

p1080702 dans Restaurant moins de 30 euros

Après, il faut être honnête, côté déco, ce n’est pas ça, le soir, la lumière des lustres est vraiment trèèès forte, pas très romantique

p1080685

Mais bon, c’est tellement bon… les rouleaux de printemps au boeuf sont délicieux, frais, avec énormément de goût, ceux aux crevettes d’un intérêt plus limité. La sauce servie avec est délicieuse, surprenante : retour du diablotin intérieur « enquête à mener, impératif, tu dois y retourner ».
Pour les plats, et bien là aussi, il faudra y retourner pour tester, vraiment, c’est trop difficile la vie…

Pour les prix : entrées entre 7 et 8€
Plats dans les 12-16 €, servis avec un accompagnement.

Il faut absolument réserver car c’est tout petit, et souvent plein (tu m’étonnes, si j’habitais à côté…).

Informations pratiques :

Le Jardin Montsouris
1, rue de la cité Universitaire, 75014 Paris
01 45 88 36 66

http://www.le-jardin-de-montsouris.com/

NANASHI, petits bentos trop bons et pas chers, Paris 10eme

Simple, bon et rapide… et japonais… miam…

 

Je ne vais pas élucubrer pendant des heures car ce resto/traiteur répond à des besoins assez primitifs en fait :

- manger bien
- pas trop cher
- et l’essentiel, se faire plaisir

Alors, venons en aux faits : Nanashi est porté par la chef japonaise Kaori Endo, ex de Rose Bakery.

Je n’ai testé que le midi, et c’est très simple.
On y trouve 3 bentos du jour, viande, poisson, ou végétarien, pour :

- 10 € à emporter
- ou 14€ sur place

un exemple de bento poisson :

NANASHI, petits bentos trop bons et pas chers, Paris 10eme dans Paris 10eme nanashi-225x300

Alors on a :
- un bon poisson blanc
- des céréales (là : riz, quinoa)
- et des accompagnements frais et très bon : légumes à la japonaise (aubergines, pommes de terre), et petite salade
Sympa non ??
C’était simple et bon, mission remplie, et pour 10 €, franchement, c’est raisonnable.

D’ailleurs, c’est un très gros succès, grande salle remplie le midi…  et la chef a déjà ouvert 3 autres adresses, une rue Charlot dans le 3ème, et une autre dans le 6ème, chez Bonpoint.
Si on mange sur place, il y a des plats à la carte, qui ont l’air très bien.

Le soir, il y a des tapas assez simples, ça a l’air très bon. Il faut compter environ 30 €.
Je compte bien y retourner, même si le cadre est sympa mais bruyant !

 Informations pratiques : 

Nanashi

PARADIS

31 rue de Paradis, 75010 Paris
T 01 40 22 05 55
du lundi au samedi: 12h – minuit
dimanche: 12h – 18h

 

CHARLOT

57 rue Charlot, 75003 Paris
T 09 60 00 25 59
du lundi au samedi: 12h – minuit
dimanche: 12h – 18h

 

TOURNON

Bonpoint,
6 rue de Tournon, 75006 Paris
T 01 43 26 14 06
du mardi au samedi: 10h – 19h

 

 

PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème

 

Difficile de faire un retour sur cette nouvelle pâtisserie parisienne.

En effet, l’expérience est un peu déroutante, un peu loin des dégustations habituelles de pâtisseries françaises.

Ciel s’est spécialisée dans des gâteaux aériens, à base de génoises, légers comme des nuages (ouh elle était facile celle là…).

Dès l’annonce de l’ouverture de ce nouveau repère japonais, tenu par une femme pâtissière au CV alléchant (Mandarin Oriental – pâtisseries exquises, j’y reviendrai une prochaine fois – , Jules Verne), je me suis souvenue des fameux « japon » du pâtissier Aoki, qui me rendaient marteau : génoise peu sucrée, chantilly, fraises…
Tellement fragiles qu’il ne les propose plus en boutique.

Armée d’une complice au bec sucré, nous avons lancé une opération commando ce samedi.

Le verdict :

- c’est bon, peu sucré (= super déculpabilisant, non, non et non, on n’a pas vraiment mangé un gâteau)
- le lieu est vraiment très beau, raffiné, à l’image de l’esthétique japonaise
- on peut déguster les pâtisserie sur place, avec de délicieux thés macha, bref, c’est au global une très bonne expérience.

Après, pour être tout à fait honnête, ces pâtisseries n’ont pas un effet addictif. C’est très bon, mais pas gourmand comme un Saint-Honoré de Conticini par exemple.

Donc ma recommandation : prendre un thé, se laisser surprendre par les plaisirs sucrés, et par la beauté du lieu.
Et puis ce n’est pas très cher, 6€ pour une pâtisserie, et 12€ pour une formule avec un thé.

C’est beau… :PATISSERIE CIEL et Salon de thé, à tester, Paris 5ème dans Cuisine asiatique p1080651

 

et les pâtisseries, elles sont belles… aussi, ainsi que le packaging :

 

p1080654 dans Paris 5eme

p1080649 dans Patisserie

 

 

 

Informations pratiques :

Pâtisserie Ciel
3, rue Monge – Paris 5
Tél : 01 43 29 40 78

 

12345...10

A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog Nourritures Terrestres.


lesrecettesdemaxtokenda |
Les petites recettes de Missti |
Spécialités portugaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | badb
| Zafferano64
| LEGUMES DE SAISON ET CUISINE