Page d'archive 6

CHAMARRE MONTMARTRE Paris 18eme: coup de coeur, et future nouvelle cantine !!

Il y a longtemps que je ne suis sortie d’un restaurant en répétant 15 fois (au bas mot), « incroyable, c’était vraiment très bon, et d’un rapport qualité prix incroyable », au risque de lasser mon auditoire, pourtant bienveillant.

 Sans parler des comparaisons inévitables avec les bistrots de Montmartre (pareil, au moins 15 fois) « mais tu as vu, leur plat du jour + entrée est bien plus cher que le Chamarré Montmartre »…

Mais pourquoi un tel enthousiasme me direz-vous ?

Je commence :

-un menu déjeuner entrée-plat ou plat-dessert à 17 € (25€ entrée-plat-dessert), soit un prix imbatable!
d’autres menus plus chers, non testés, mais qui semblent tout aussi prometteurs (menu dégustation à 45€ au déjeuner, plus cher le soir),
= un restaurant gastronomique qui propose par ailleurs un menu-déjeuner au rapport qualité-prix exceptionnel

- des plats très bons, très bien exécutés, avec des produits excellents (sélectionnés avec soin par le chef)

-un cadre très agréable, moderne, confortable, avec une très belle terrasse calme

-un service très efficace et sympathique

- un chef adorable (et qui rigole à toutes mes blagues, ce qui est le signe manifeste d’un grand sens de l’humour :-) )

- un restaurant ouvert 7j/7, avec un service continu de 12h à 23h (parfait pour les dimanches : on peut arriver à 14h sans problème)

- un quartier merveilleux, juste derrière les vignes de Montmartre, parfait pour une promenade digestive

Enfin, je cherche des défauts, mais je n’en trouve pas…

Un peu de détail sur le repas de ce jour :

amuses bouches 

en entrée : une délicieuse terrine de poulet, avec une petite salade parfaitement assaisonnée, et des larmes de coulis de betterave

plat : cochon de lait moelleux, avec une merveilleuse purée mousseline, et des légumes parfaitement cuit (chaque légume est cuit séparément à la vapeur, avant d’être poellé), et une sauce savoureuse. (à noter petites portions de viande)

dessert : petit gâteau au chocolat, avec une glace à la vanille de madagascar, très simple et très réussi

Un sans faute, et une cuisine classique et réussie.

Les autres menus laissent rêveurs et semblent plus créatifs, avec une utilisation subtile des produits de l’île Maurice, dont le chef est originaire (agrumes notamment), et que j’ai bien l’intention de découvrir !!
Une affaire à suivre donc!

voilà, je le redis, une adresse au rapport qualité-prix incroyable.

Informations pratiques :

Chamarré Montmartre (chef Antoine Heerah)

52, rue Lamarck, 75018 Paris
01 42 55 05 42
www.chamarre-montmartre.com

 

 

Actualité PATISSERIE PAIN DE SUCRE : un Paris-Brest divin

Après de nombreuses et récentes déceptions (Hélène Darroze à Londres étant la dernière en date…), il est grand temps de revenir aux valeurs simples et solides…

Heureusement, Nathalie et Didier de la pâtisserie Pain de sucre sont là!

Dimanche dernier, après quelques achats traditionnels dans leur pâtisserie, ils m’ont offert leur dernière création : un Paris-Brest… Peu enthousiaste à l’idée de déguster une pâtisserie que j’ai toujours trouvée un peu riche, j’ai tout de même accepté cette donation :-) … et je dois dire que je n’ai pas été déçue…

 

 Leur interprétation du Paris-Brest, déguisé en éclair, est tout simplement magnifique :

crème pralinée parfaitement équilibrée, pâte à choux moelleuse et légèrement croustillante au dessus, et quelques éclats de noisette pour parfaire le tout…

Précipitez-vous, car comme vous le savez, Nathalie et Didier mènent la vie dure aux gourmands comme moi… A peine accros à leurs dernières créations, ils les suppriment de leur boutique (ceux qui lisent ce blog connaissent mes déboires et souffrances liées au rosemary  -rassurez-vous, on peut le commander quand même et gérer ainsi ses addictions-…).

Bonne dégustation ! 

pour ceux qui ne connaissent pas cette pâtisserie, plus de détail dans un article précédent :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

Informations pratiques :

Pain de sucre, 14 rue rambuteau, 75003 Paris

http://www.patisseriepaindesucre.fr/

fermé le mardi et le mercredi

Momoka, paris 9eme, beaucoup trop cher pour une cuisine traditionnelle, pas mal mais sans plus

Il y a bien longtemps que je souhaitais retourner dans ce petit restaurant japonais, tenu par une ancienne pâtissière.

 En effet, j’avais particulièrement apprécié la cuisine japonaise traditionnelle que j’avais dégusté il y a quelques années, et les desserts étaient très réussis…

Le cadre n’a pas changé (un tout petit restaurant clair avec 16 couverts, et cuisine ouverte),  la cuisine non plus, mais les prix, eux, ont littéralement explosé.

Le menu découverte Momoka est à 49€, et il n’y a même pas de dessert inclu… pour un petit tiramisu au thé vert, il faudra donc rajouter 5€. (il y a également un menu à 39€, et un menu dégustation à 68€)

 Evidemment, c’est copieux : en entrée, délicieuse aubergine grillée au sésame (très réussi), des myriades de petites salades japonaises,

ensuite, plusieurs variétés de poissons marinés (saumon, thon, maquereau, daurade), et 3 plats cuisinés (saumon, bar, poulet au caramel).

Mais dans cette gamme de prix, ce que l’on recherche, ce n’est pas la quantité, mais la qualité…

Alors oui, c’est bon, mais pas renversant, et à ce prix là, pour les amateurs de cuisine japonaise, il vaut bien mieux se rendre chez Guilo-Guilo :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/09/guilo-guilo-le-restaurant-japonais-evenement/

Informations pratiques pour ceux qui auraient quand même envie de tester :

Momoka 

5, Rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris

Tel : 01 40 16 19 09 

AMICI MEI, mon italien secret, Paris 75011

Cette adresse, l’homme m’a fait promettre de ne jamais vous la révéler… mais après avoir tenu presque un an, je ne résiste plus, malgré les risques de graves représailles qui conduiront probablement à ravager mon quotidien pendant de longs mois, ou du moins à en ôter tout le sel, si si, je dis bien tout le sel (plus de risotto aux artichauts, privée de tartare de daurade, de soupes aux artichauts, je  préfère ne même pas y penser…). J’espère que votre estomac m’en sera éternellement reconnaissant… 

Mais à vrai dire, je n’en doute pas vraiment, car vous ne devriez pas être déçus par Amici Mei, restaurant tenu par des sardes, qui font certainement les meilleures pizzas et pâtes de Paris… à des prix tout à fait raisonnables (entre 14 et 17€ la pizza ou les pâtes). 

A tester pour les gros appétits :

 la Calzone, très, très généreuse en fromage, ou encore la brésaola, délicieuse avec sa roquette fraîche ajoutée après la cuisson. 

 

La cuisson des pâtes est parfaite, les portions plus que généreuses, les produits très frais… que demander de plus ? 

  

Les habitués ne s’y trompent pas et toutes les tables sont prises à partir de 12h30. Ensuite, il faut attendre, mais rarement très longtemps, rassurez-vous… (pas de réservation possible) 

  

Ceux qui ne connaissent pas les patrons seront peut être surpris par l’accueil un peu rude!

Une seule chose à faire : ne pas se formaliser, attendre patiemment, prendre un petit verre au bar avant de savourer la cuisine délicieuse des chefs.

 

Informations pratiques : 

Amici Mei 

44, rue Saint-Sabin 

75011 Paris 

fermé le dimanche 

 

CHEZ FOGON, très bon restaurant espagnol, mais un peu cher, Paris 6eme

Une adresse dont on a beaucoup parlé : Chez Fogon, restaurant espagnol branché, qui a ouvert l’année dernière sur les Quais, dans le 6ème et qui est considéré comme le meilleur de Paris.

On peut y déguster des tapas d’excellente qualité, avec notamment des produits de la mer très frais et délicieux. La cuisine est vraiment de très bon niveau.

Le plus simple est de prendre le menu dégustation de tapas à 50€, qui permet de découvrir toutes les facettes de la cuisine du chef (plusieurs petites entrées, tapas autour des produits de la mer, avec de la viande, et plusieurs petits desserts).

Pour ceux qui le souhaient, il existe également des plats à la carte, notamment des paëllas (qui sont paraît-il délicieuses et servies pour deux – elles sont un peu moins chères)

 

Globalement, ce restaurant est à la hauteur de sa réputation.

Un point noir : c’est un peu cher, 10€ de moins par menu m’aurait semblé plus en phase avec la cuisine proposée… il est vrai que le restaurant est situé dans le 6ème,  et que le décor est moderne, mais tout de même, la facture est un peu trop élevée…

 Informations pratiques :

Chez Fogon,
45 quai des Grands Augustins 75006

Tel : 01 43 54 31 33

 

 

 

L’OURCINE, un de mes bistrots préférés, Paris 13eme

Et voici une petite adresse que je garde sous le coude depuis longtemps… mais après les soldes et les folies des fêtes de fin d’année, il est temps que je vous parle de ce petit restaurant. L’Ourcine, c’est très simple : Le chef propose un menu délicieux à 32 €, avec entrée, plat et dessert…
il y a plusieurs plats avec des suppléments, mais le menu de base est très bien. 

Les plats ont toujours des saveurs très riches, avec des jus concentrés et très réussis : en un mot, c’est vraiment pas mal…

 

Lors de notre dernier passage on pouvait par exemple déguster

En entrée : 

Un marbré de céleri-rave et foie gras de canard à la coriandre fraîche

et un bisque de langoustines, crème légère aux œufs de harengs

p1010764.jpgsi la carte propose ses Ravioles d’araignée de mer relevées à la coriandre fraîche, émulsion crémeuse à la citronnelle, n’hésitez pas, je les ai goûté plusieurs fois et elles sont délicieuses… 

  En plat principal :  Fricassée de cuisse de lapin, jus aux olives noires et légumes de saison (pas mal, mais moins riche en goût que les autres plats) 

Poitrine de porc braisée, jus au miel d’acacia, polenta crémeuse (une vraie réussite)

p1010768.jpgSaint jacques en coquille au beurre persillé 

Brandade crémeuse de cabillaud gratinée et en dessert : des petits desserts très simples, et toujours très bien réussis, comme : 

les petits pots de crème à la vanille de Tahiti (délicieux)  

p1010770.jpgou encore
la Pralinette au chocolat guanara et glace à la vanille maison 

 p1010769.jpg

Pour le décor, c’est vraiment très basique, les tables sont assez rapprochées, pas terrible pour un dîner en amoureux…

 p1010760.jpgmais au global, ce restaurant offre un très bon rapport qualité-prix. 

Il faut bien entendu réserver car ce bistrot a pas mal de succès.
A noter également : il y a plusieurs services. 

Informations pratiques L’Ourcine  

92, rue Broca
75013 PARIS
Tel :  01 47 07 13 65
Métro :  Les Gobelins
Fermé le dimanche et le lundi 

 

François PRALUS : un nouveau chocolatier dans le Marais !

Pour compléter une promenade gourmande dans le Marais, passez faire un petit tour dans la nouvelle boutique de François Pralus.

L’artisan chocolatier de Roanne vient en effet de s’installer pour la première fois à Paris.

Ce passionné de chocolat est un des seuls à fabriquer lui même son chocolat (ils ne sont que 3 en France en tout)… et il a même une plantation à Madagascar.

à ne pas manquer :

sa célèbre pyramide des tropiques qui permet de déguster 10 grands crus de chocolats (en plus, c’est très joli…) :

pyramidedestropiques.jpg

ses petits chocolats sont très bons aussi (même si mon préféré reste encore Patrick Roger en la matière…)

Informations pratiques :

François Pralus, 35, rue rambuteau – 75004 Paris

Tel : 01 48 04 05 05

http://www.chocolats-pralus.com/

Où acheter une BONNE GALETTE ?

Et bien la réponse est assez simple!

Tous les bons pâtissiers dont je vous ai parlé dans ce blog proposent des galettes très réussies :

- mes chouchous Pain de sucre : très généreuse en amandes, feuilletage délicieux

- Jean-Paul Hévin : pour tester sa fameuse galette au chocolat (très différente d’une galette traditionnelle)

- Pierre Hermé : délicieuse, avec un feuilletage particulièrement réussi (et un très bon goût de beurre)
- Des gâteaux et du pain : une crème d’amande très bien aussi

et sinon, celle de Ladurée très bonne également….

 

 

CRUDUS, Paris 1er : délicieuse cuisine italienne à base de produits bios

Une belle découverte, sans photo malheureusement, du fait d’une atmosphère assez intime :

 la cuisine : une cuisine italienne très simple, parfaitement exécutée.

Les entrées sont très bien , un peu chères (environ 15€), mais les portions sont généreuses, la burrata par exemple (un peu comme de la mozarella, mais un peu plus crémeux) était la meilleure jamais dégustée… 

 Pour les plats, on peut déguster des plats de pâte (18-19€), du poisson, de la viande ou un risotto (environ 25 €), mon bar était très bien cuit, avec des petits légumes encore croquants… et le risotto aux champignons était exceptionnel, fait à base de bouillon et non de crème comme souvent, moelleux… une petite merveille vraiment !!

Pour les dessert, parfait également, un moelleux au chocolat cuit au bain-marie, servi encore tiède, un régal.

Le cadre :

Très épuré, murs blancs, parquet, buffet ancien, lumières tamisées… l’impression de faire un petit voyage dans une italie chic et rustique.

Le service :

Charmant, fait par de vrais Italiens avec leur petit accent irresistible 

 

Au final, un lieu très agréable, et une cuisine délicieuse,  avec une addition un peu élevée tout de même, entre 30 et 60€. (mais les entrées peuvent être partagées par exemple).

 

Informations pratiques : 

21, rue Saint-Roch, 75 001

tel : 01 42 60 90 29 , fermé le dimanche

JACQUES GENIN : magnifique Salon de thé, pâtisserie et chocolatier dans le marais

Un nouveau lieu magnifique vient d’ouvrir dans le Marais, très différent de ce que l’on peut trouver à Paris, mélange de pâtisserie, de chocolatier, et de salon de thé haut de gamme.

Après deux ans de travaux, le très perfectionniste Jacques Genin à en effet ouvert ses portes lundi, et le résultat est superbe : un espace immense, très épuré, où chaque objet a été choisi avec beaucoup de soin (des verres, aux vases et lampes, tout est très beau).

Le chef est très connu dans la profession car il fournit en chocolats et confiseries tous les plus grands : Plaza, Crillon etc (plus de 200* Michelin en tout).

Après 40 ans de métier, il a souhaité ouvrir sa propre boutique et faire découvrir son travail au grand public, et vraiment, c’est très réussi.

Le salon de thé : un lieu très beau et unique à Paris, différent des salons de thé classiques comme Angelina ou Ladurée, ou des salons de thé très cosy et parisiens comme le Loir dans la théière.

En effet, la qualité est la même que celle que l’on trouve dans les grands hôtels, mais les prix plus doux (6,5€ pour une pâtisserie à la carte, ou un incroyable chocolat chaud, 7,9€ pour un immense jus de fruit frais )

p1010363.jpg

p1010357.jpg

La pâtisserie : vraiment très réussie

Le chef ne propose que des classiques (paris-brest, éclair au caramel ou au chocolat, tarte au citron, à la framboise ou au chocolat), qu’il fabrique plusieurs fois par jour pour que les produits soient parfaits.

L’éclair au caramel était sublime, la pâte à choux croquante et moelleuse, et l’ensemble assez peu sucré (un vrai miracle pour un éclair au caramel).
Les tarifs : identiques à ceux pratiqués dans les pâtisseries haut de gamme (environ 5€ par gâteau)

Parfait, donc, pour ceux qui cherchent des saveurs traditionnelles (pour les adeptes de pâtisseries inédites, ou créatives, il vaut mieux se rendre chez mes amis de Pain de sucre – cf article précédent-).

p1010359.jpg

Les chocolats et confiseries : délicieux également

Sur ce point, la surprise est moins grande car Jacques Genin est très connu pour ses talents de chocolatier.

Les ganaches sont merveilleuses, parfaitement équilibrées, tout comme les pralinés, ou encore les caramels et les pâtes de fruits (peu sucrées également).

p1010362.jpg

p1010361.jpg

Dernier détail, tous les produits sont frais, mais pour moi, cela ne change pas forcément le goût (Certains grands chocolatiers proposent des chocolats tout aussi exceptionnels, et congèlent certaines ganaches qui restent malgré tout parfaites).

Cela revèle simplement une forme de perfectionnisme, et une obsession du détail, que l’on retrouve dans chaque réalisation du chef.

Et à venir dans le prochains mois, du salé à midi… quand on sait que le Jacques Genin a obtenu 2* Michelin il y a plus de 20 ans, avant de se lancer dans le sucré, on est impatient de goûter à sa cuisine!

Le 6ème n’est donc plus le passage obligé des gourmands, qui peuvent maintenant se promener avec plaisir dans le Marais, aller savourer quelques merveilles originales rue Rambuteau, chez Pain de sucre, avant de terminer leur parcours gourmand chez Jacques Genin autour d’un thé.

Une belle découverte donc !

autres articles qui peuvent vous intéresser :

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/03/24/mes-chouchous-pain-de-sucre/

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2008/07/28/un-gouter-au-plaza-athenee-en-compagnie-des-patisseries-de-christophe-michalak/ 

http://nourrituresterrestres.unblog.fr/2010/09/11/christophe-michalak-le-dieu-des-gourmands-est-de-retour/

 

Informations pratiques :

Jacques Genin

133, rue de Turenne, Paris 3ème

01 45 77 29 01

 

retrouvez ce blog sur Facebook : https://www.facebook.com/nourrituresterrestres

1...45678...10

A Propos

Vous parcourez actuellement les archives du blog Nourritures Terrestres.


lesrecettesdemaxtokenda |
Les petites recettes de Missti |
Spécialités portugaises |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | badb
| Zafferano64
| LEGUMES DE SAISON ET CUISINE